Compteur electricité

Électricité et optimisation d'énergie

Les prix de l’électricité ne cessent d’augmenter depuis les différentes crises européennes, on compte une augmentation de 25% depuis janvier.
Les prix de l’électricité ont d’ailleurs encore augmenté récemment : de 10% depuis le 1er août. Les Français s’interrogent et se demandent comment faire face à cette nouvelle hausse des prix.

De plus, l’urgence environnementale constitue un autre argument quant à la réduction de consommations électriques pour les Français.
Il s’avère que la consommation excessive d’électricité a des conséquences directes sur le réchauffement climatique. Du fait notamment de ses émissions en grandes quantités de gaz à effet de serre. L’électricité nuit également à la qualité de l’eau et au bon déroulement de la biodiversité.

Tout ceci vous inquiète, et vous vous demandez comment réduire vos consommations d’énergies au quotidien ?
La réponse se trouve dans cet article !

Quels travaux effectuer dans votre logement pour réduire vos coûts ?

Améliorer son DPE

Le diagnostic de performance énergétique (DPE), est un document qui renseigne les performances et consommations énergétiques d’un logement ainsi que les émissions de gaz à effet de serre de ce dernier. Le DPE permet d’identifier les logements énergivores dans le but d’informer leurs propriétaires quant à la valeur verte du logement mais également pour les aiguiller dans les travaux à faire pour améliorer leur DPE.

Le DPE d’un logement peut aller de A à G :

  • A pour les logements qui consomment le moins d’énergies
  • G pour les logements appelés “passoires énergétiques” qui consomment énormément d’énergies.

Depuis 2022, les propriétaires des logements locatifs dont les étiquettes énergétiques sont E, F et G ne peuvent plus augmenter leurs loyers. À long terme, ces types de logements ne seront plus autorisés à être mis en location :

  • Les logements à étiquettes énergie G à compter de 2025.
  • Les logements à étiquettes énergie F en 2028.
  • Les logements à étiquettes énergie E en 2034.

Améliorer son DPE devient donc essentiel pour réduire les consommations énergétiques de son logement et pour faire des économies à long terme.

Les travaux à faire pour améliorer son DPE :

L’isolation thermique :

Pour améliorer son DPE, il est indiqué de réaliser différents types de travaux d’efficacité énergétiques. Vous pouvez par exemple commencer par des travaux d’isolations thermiques.

L’isolation thermique a pour but de diminuer les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur. Cela permet de réguler la température dans votre habitat que ce soit pour être au chaud en hiver ou au frais en été.
En termes de réalisation des travaux, il s’agit d’ajouter une couche isolante entre les parois intérieures et extérieures afin de créer une protection autour de votre logement.

À noter que mieux votre logement est isolé, et plus il sera résistant toutes températures confondues. Cela vous permettra ainsi d’adapter l’utilisation de votre chauffage et de réduire vos consommations énergétiques liées à celui-ci. Mais également de vivre dans une atmosphère plus plaisante et saine.

Remplacer votre système de chauffage

Après avoir renforcé votre isolation, vous pouvez opter pour changement de système de chauffage. Les pompes à chaleur ainsi que le chauffage au bois sont par exemple tout à fait performants et recommandés.
En effet, ces deux types de système utilisent des énergies renouvelables et sont donc bien moins énergivores qu’un chauffage électrique ou à gaz.

Pour mettre en place l’une de ces installations, il vous faudra cependant demander l’autorisation à votre mairie ou encore à votre copropriété.

Installer un système de régulation thermique

Selon l’Adème, installer un régulateur thermique permettrait de réduire ses consommations énergétiques de 5% et 15%.
Vous pouvez par exemple utiliser un thermostat programmable ou encore des robinets thermostatiques qui vous aideront à gérer la température de votre appartement en fonction de toutes les diffusions de chaleur autour de vous.

Améliorer la ventilation

Une fois l’isolation et le système de chauffage rénové, vous pouvez également renouveler votre système de ventilation.

Une amélioration de votre ventilation permet d’atténuer la condensation et l’humidité.
Un air humide et condensé est synonyme de difficulté à chauffer votre bien immobilier, cela entraîne donc une surconsommation énergétique.

Vous l’aurez compris, améliorer son DPE en passant par certains travaux peut être très bénéfique en termes de réductions de consommation énergétiques et d’amélioration de qualité de vie au sein de votre lieu d’habitation.

Pour obtenir un devis ou toutes informations quant aux travaux que vous aimeriez réaliser chez vous, vous pouvez vous adresser à un professionnel du domaine.

Sachez qu’il existe de nombreuses aides et primes accessibles à tous pour vous aider à financer vos travaux d’efficacités énergétiques, n’hésitez pas à vous renseigner !

Comment limiter ses consommations d’électricité au quotidien ?

Optimiser votre électricité

Au-delà des travaux à effectuer dans son logement, il existe de nombreux gestes simples que chacun peut faire chez soi au quotidien afin de réduire ses coûts et consommation électrique à long terme mais également afin de préserver l’environnement.

Nous avons fait une liste de ses fameux gestes :

Adaptez l’utilisation de votre chauffage

Sachez que chaque degré baissé est égal à une économie d’énergie d’environ 7%.
La moyenne de température tout à fait raisonnable en journée est de 19°.
La nuit, n’hésitez pas à baisser votre chauffage entre 15 et 17° en hiver et privilégiez un habillement chaud si vous avez tendance à être frileux.

Hors des temps froids, vous pouvez également ne pas du tout allumer votre chauffage la nuit. Pensez à totalement couper votre chauffage lorsque vous partez en vacances ou autres longs déplacements.

Baisser la température de l’eau chaude

Diminuer de quelques degrés seulement votre ballon d’eau chaude est très bon moyen d’économiser de l’électricité et cela sans pour autant nuire à votre confort personnel.

Débranchez tous vos appareils après chaque usage

En quoi ce simple geste réduira vos consommations ?
Et bien, sachez que tout appareil électronique branché consomme de l’électricité, que vous soyez en train de l’utiliser ou non. Les appareils en veille branchés vous font perdre plus de 80 euros par an sur vos factures. Alors, pensez-y à deux fois avant de laisser votre cafetière branchée.

Utiliser des ampoules LED

En plus de consommer jusqu’à 80% d’énergie en moins comparé à une ampoule classique, les ampoules LED offrent une luminosité de meilleure qualité.
Certes, leur prix est plus élevé que celui des ampoules classiques, mais les ampoules LED ont une plus longue durée de vie ce qui les rend plus rentable.
De plus, les LED ne contiennent aucuns composants néfastes pour l’environnement et la santé et sont recyclables à 98%.

Rentabiliser l’espace de votre lave-linge

Selon l’Ademe, 200 cycles de lavages sont effectués chaque année dans les ménages français. Pour réduire les cycles de lavages de 30 cycles et économiser environ 15% d’électricité, il vous suffit de mieux remplir le tambour de votre lave-linge.

Soyez vigilant et faites tourner votre machine à laver seulement lorsqu’elle est remplie, cela vous fera économiser de l’eau en plus d’économiser de l’électricité.

Privilégiez la lumière naturelle

Laisser les volets et rideaux ouverts permet à vos pièces de vies d’être exposées à l’éclairage extérieur ainsi vous n’avez pas besoin d’allumer vos lumières.
De plus la lumière du jour est bien plus agréable que celle d’une ampoule.

Il est cependant impossible de ne jamais utiliser les lumières intérieures, n’oubliez pas de les éteindre en quittant la pièce.

Achetez des appareils électroniques qui consomment peu

Tout comme le DPE pour un logement, il existe un système d’étiquettes qui vous permet d’en apprendre plus sur les consommations énergétiques d’un appareil électronique avant son achat. Ainsi, privilégiez les appareils classés A+++, ceux-ci consomment par exemple à moitié moins de ceux classés A+.

Ayez les bons réflexes avec vos appareils électroménagers

  • Utilisez le mode “éco” disponibles sur vos appareils comme votre lave-vaisselle ou encore votre lave-linge.
  • Couvrez vos casseroles lorsque vous utilisez des plaques de cuissons électriques, cela diminuera la déperdition énergétique.
  • Utilisez votre four seulement si aucun autre moyen de cuisson n’est possible. En cas d’utilisation, servez-en vous dès l’allumage, vous pouvez également l’éteindre avant la toute fin de cuisson, il continuera de diffuser de la chaleur.
  • Contrôlez régulièrement votre congélateur et dégivrez le si nécessaire. En effet, 3 millimètres de givrage peuvent faire grimper vos consommations de 30 à 50%.

Si vous voulez avoir des informations précises quant à vos consommations énergétiques et comment les réduire, il est possible de réaliser un bilan énergétique pour cela ou pour tout autre renseignement, vous pouvez faire vos propres recherches ou encore faire appel à des professionnels.