Construction d'une maison neuve : raccordement électrique et démarches à suivre !

Faire construire une maison demande un réel investissement tant sur le plan financier que sur le plan personnel. En effet, même pour ceux qui font appel à un constructeur, certaines démarches importantes peuvent rester à la charge du propriétaire comme le raccordement du logement au réseau général de distribution d’électricité.

Alors, comment procéder au raccordement électrique d’une maison neuve ? Combien cela peut-il coûter ? Quels sont les délais à respecter ? Retrouvez dans ce guide toutes les réponses à vos questions.

raccordement-electrique-construction-maison-neuve
Voici le sommaire de notre article

Électricité : la procédure de raccordement d’une maison neuve

Deux solutions s’offrent à tous ceux qui souhaitent demander le raccordement d’une maison neuve au réseau de distribution d’électricité :

Quelle que soit la solution que vous retiendrez, c’est bien Enedis qui se chargera de raccorder votre logement au réseau électrique dont il a la charge. Vous devrez alors lui faire parvenir un dossier contenant entre autres :

Le gestionnaire vous fera alors parvenir un devis regroupant tous les travaux nécessaires au raccordement du logement. Lorsque vous manifesterez votre accord et paierez le premier acompte, Enedis fixera avec vous la date de début des travaux. Une fois que ceux-ci seront finalisés, vous pourrez choisir le contrat d’électricité adapté à vos besoins et ainsi vous rapprocher du fournisseur d’électricité de vous aurez choisi pour lui signifier la date de mise en service effective de votre installation électrique. 

Combien cela coûte-t-il ?

Le coût du raccordement électrique d’une maison neuve peut considérablement varier selon :

Pour avoir un ordre d’idée, voici un barème des tarifs appliqués par Enedis pour le raccordement d’une maison individuelle avec une puissance inférieure ou égale à 36 kVA :

Zone

Puissance

Tarif HT

Tarif TTC

Commune de moins de 100 000 habitants

3 kVA sans comptage

1 687 €

2 024,40 €

3 kVA avec comptage

1 735 €

2 082 €

12 kVA monophasé

36 kVA triphasé

1 809 €

2 170,80 €

Commune de plus de 100 000 habitants et banlieue parisienne

3 kVA sans comptage

1 875 €

2 250 €

12 kVA monophasé

1 850 €

2 220 €

12 kVA triphasé

1 944 €

2 332,80 €

Raccordement électrique d’une maison neuve : les délais

construction-maison-neuve-raccorder-electricite

Le raccordement électrique d’une maison neuve peut, selon les cas, demander des travaux d’allongement ou de renforcement du réseau public de distribution d’électricité. Ces derniers peuvent prendre jusqu’à 6 mois. Dans le meilleur des cas, si le raccordement se résume au branchement de votre maison au réseau d’électricité, il faut compter environ 2 mois. En résumé, les délais de procédure de raccordement électrique d’une maison neuve comprennent :

De fait, le raccordement électrique d’une maison neuve peut prendre de 2,5 mois à 6,5 mois. Il est donc important de contacter Enedis dès que possible pour ne pas vous retrouver bloqué au moment d’emménager dans votre maison neuve.

FAQ : Raccordement électrique de votre nouvelle maison

La puissance de votre compteur correspond à la puissance maximale que vous pourrez utiliser dans votre logement. Plus votre logement comprendra d’équipements fonctionnant avec l’électricité (chauffage, production d’eau chaude, etc.) plus vous devrez prévoir une puissance importante. Pour estimer la puissance dont vous aurez besoin, il vous suffit d’ajouter les watts nécessaires au fonctionnement de l’ensemble de vos appareils électriques. La puissance d’un compteur électrique s’exprime en kVA. 1 000 W sont égaux à 1 kVA. En règle générale, on estime que les besoins des logements sont les suivants :
  • 3 kVA pour l’usage d’appareils électroménagers courants en plus de l’éclairage ;
  • 6 kVA pour l’éclairage, des appareils électroménagers courants, un chauffe-eau électrique et un appareil plus gourmand en électricité (le sèche-linge par exemple) ;
  • 9 kVA si le logement possède 2 appareils gourmands en électricité en sus des équipements classiques et d’un chauffe-eau électrique ;
  • 12 kVA pour une maison entièrement équipée en électricité et disposant de nombreux appareils importants.
C’est Enedis qui se charge des travaux de raccordement électrique d’une maison neuve, mais c’est au propriétaire d’assumer le coût des travaux. En réalité, le montant facturé par le gestionnaire de réseau ne représente que 60 % du coût réel des travaux. Les 40 % restants sont financés par le TURPE (Tarif d’Utilisation du Réseau Public d’Électricité), une taxe appliquée sur chaque facture d’électricité, collectée par le fournisseur d’énergie et reversée à Enedis pour prendre en charge une partie de son fonctionnement.
Pour la mise en service de votre installation électrique, vous devrez fournir une attestation de conformité délivrée par le CONSUEL (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité). Cette attestation prouve que vos installations répondent aux normes en vigueur et peuvent recevoir en toute sécurité l’alimentation électrique. Cette formalité est à la charge du propriétaire du logement. Elle représente un coût qui peut varier de 65,60 € à 199,13 € selon les installations.