Tout savoir sur les compteurs électriques

En France, tous les foyers raccordés à l’électricité sont nécessairement équipés d’un compteur électrique. Cet appareil du quotidien peut parfois susciter de nombreuses interrogations. Entre utilité exacte, démarches et prix d’installation, principe de fonctionnement et plus encore, tous les détails vous sont donnés ci-dessous !

Voici le sommaire de notre article

Quelle est l’utilité d’un compteur électrique ?

Un compteur électrique permet de mesurer la quantité d’électricité consommée (exprimée en kWh) par un foyer. Les données de consommation qu’il indique sont essentielles. Ce sont elles qui, d’une part, vont permettre au fournisseur d’établir les factures d’électricité et qui, d’autre part, vont permettre au consommateur de prendre connaissance de son niveau de consommation. Grâce à sa fonction de mesure, le compteur électrique permet également au consommateur de réguler sa consommation pour réaliser des économies d’énergie et donc le prix de sa facture mensuelle.

Néanmoins, les compteurs électriques n’appartiennent pas aux fournisseurs d’énergie. C’est le gestionnaire du réseau de distribution Enedis qui en est le propriétaire. C’est à lui d’assurer sa maintenance ainsi que les diverses interventions directement rattachées (raccordement, installation, branchement, relevés, déplacement etc).

Comment fonctionne un compteur électrique ?

Au delà des trois types de compteurs existants (électromécanique, électronique et Linky), les compteurs électrique se distingue aussi de 2 façons : les compteurs monophasés, et les compteurs triphasés. Nous vous en disons un peu plus. 

Fonctionnement-compteur-electrique-calcul

Le compteur électrique électromécanique

Déployé dès le XIXe siècle, ce type de compteur électrique a été le tout premier en France. Il est encore possible de le retrouver dans un certain nombre de foyers. Son principe de fonctionnement repose sur un système de disque et de magnétisme. Voici comment, plus précisément :

Le compteur électronique

Ce modèle vient remplacer les compteurs électromécaniques à partir du XXe siècle et plus exactement, dans les années 90. Un grand nombre de foyers sont aujourd’hui encore équipés du compteur électronique. Son mode de fonctionnement est assez différent du modèle électromécanique.

Le compteur électronique est équipé d’un conducteur en forme de U, lui-même composé d’un capteur à effet Hall. Cet effet produit une tension perpendiculaire au courant électrique et au champ magnétique. Le capteur permet de déduire par calcul la consommation d’électricité, en l’affichant en kWh sur l’écran du compteur. D’autres informations peuvent apparaître sur son écran comme la puissance souscrite (en kVA) ou encore l’option tarifaire de l’abonnement (de base ou heures pleines/heures creuses (HP/HC).

Le compteur communicant Linky

Déployé sur l’ensemble du territoire depuis 2016, le compteur Linky vient peu à peu remplacer les deux anciens modèles, et sera déployé sur tout le territoire d’ici la fin d’année 2021. Ce compteur communicant, aussi dit “intelligent” permet de transformer le quotidien des consommateurs d’électricité, de la même façon que son homologue pour le gaz, nommé Gazpar.

En effet, le relevé de compteur est entièrement réalisé à distance et de façon automatique. L’intervention d’un technicien Enedis pour cette opération n’est donc plus une nécessité. Sa technologie innovante permet à chaque client de suivre sa consommation d’énergie jour après jour. De cette manière, Linky permet de réguler sa consommation afin de réaliser des économies d’énergie et d’argent.

Comment comprendre les données d’un compteur électrique ?

Fonctionnement-compteur-electrique-electricite

Le numéro de PDL

Le Point de Livraison est le numéro d’identification de votre compteur électrique. Celui-ci permet au gestionnaire de réseau Enedis de connaître le point d’arrivée de l’électricité, de la même manière qu’une adresse postale pour un logement. Composé de 14 chiffres, vous pouvez facilement le retrouver sur l’une de vos factures d’électricité.

En fonction de votre fournisseur, qu’il s’agisse d’EDF ou de l’un de ses concurrents, la rubrique pour le retrouver peut varier entre “mes références, lieu de consommation” ou “mes données”. Vous pouvez également le trouver sur votre espace personnel en ligne. Le numéro de PDL peut vous être demandé à l’occasion d’une souscription à un nouveau contrat d’électricité, pour une mise en service ou pour l’ouverture de votre compteur.

Le numéro de matricule et de série

Ces deux numéros sont bien différents du Point de Livraison. En effet, le numéro de série est directement gravé sur votre compteur. Le numéro de matricule sert à différencier un compteur électrique d’un autre : il se situe à l’intérieur du numéro de série. Les 3 derniers chiffres du numéro de série constituent le numéro de matricule.

L’index de consommation

L’index de consommation n’est autre que la quantité d’électricité consommée. La valeur affichée est exprimée en kWh (kilowatt-heure). Son affichage diffère en fonction de votre type de compteur électrique :

Afin de faciliter la lecture de toutes les données transmises par votre compteur électrique, il est important et même obligatoire que votre compteur soit accessible dans votre logement. Si pour des raisons d’esthétismes vous souhaitez cacher votre compteur électrique, il est recommandé d’opter pour des solutions qui facilitent son accès.  

Les autres données relatives au compteur éléectrique

Comme vous avez pu le lire ci-dessus, votre compteur électrique peut également afficher d’autres valeurs. Il y a notamment la puissance du compteur, exprimée en kVA (kiloVoltAmpère). Lors de la souscription à un contrat d’électricité, vous devez choisir la puissance nécessaire (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA ou 12 kVA). Celle-ci dépend de la somme des consommations individuelles de vos appareils électriques ainsi que de la taille de votre logement. En toute logique, plus votre habitation est spacieuse et votre consommation en électricité importante, plus la puissance du compteur nécessite d’être élevée.

L’option tarifaire, quant à elle, dépend du type de contrat que vous avez choisi au moment de souscrire. Si le tarif de base s’applique pour celui-ci, alors le prix du kWh d’électricité reste le même tout au long de la journée. En revanche, si vous avez préféré l’option heures pleines/heures creuses (HP/HC), alors le tarif du kWh est amené, dans ce cas, à varier en fonction des horaires. Cette option découpe la journée en 8h creuses, durant lesquelles la tarification est moins élevée que pour les 16 heures restantes.

Vous avez des questions sur le compteur électrique ?

Fonctionnement-compteur-electrique-budget
La relève d’un compteur électrique permet de connaître quelle a été votre consommation d’électricité. Cette donnée, appelée index de consommation, permet à votre fournisseur d’établir des factures basées sur votre consommation réelle.
Pour les compteurs électromécaniques et électroniques, la relève s’effectue deux fois par an par un technicien Enedis. Dans le cas où votre logement est équipé d’un compteur Linky, la relève est automatique et à distance.
Enedis (ex-ERDF) est le gestionnaire du réseau de distribution de l’électricité en France. C’est donc lui qui se charge d’assurer la maintenance du réseau. Les compteurs sont installés et relevés régulièrement par des techniciens mandatés Enedis. Les compteurs électriques n’appartiennent donc pas aux fournisseurs d’énergie, ni même aux propriétaires de logements.