Compteur électrique monophasé : abonnement et prix

Par définition, un compteur électrique monophasé est alimenté par du courant monophasé qu’il répartit ensuite dans l’ensemble de l’installation électrique de l’habitation. Mais qu’est-ce que le courant monophasé ? Quelle différence entre un compteur monophasé et un triphasé ? A quoi correspond le compteur 36 kvA ? Combien coûtent la mise en service, puis l’abonnement pour un compteur d’électricité monophasé ? Retrouvez ici tout ce que vous devez savoir sur ce compteur.

compteur-electrique-monophase-guide-infos

Qu’est-ce qu’un compteur électrique monophasé ?

Un compteur électrique monophasé permet de recevoir du courant monophasé. C’est le système le plus répandu dans les installations domestiques. Largement suffisant pour répondre aux besoins classiques d’un logement, il permet de recevoir une tension de 230 volts. Une installation monophasée nécessite d’être reliée à trois fils : un conducteur de phase (généralement rouge), un neutre (le fil bleu) et une broche de terre (fil vert, jaune ou vert et jaune). L’ensemble des appareils électriques branchés en même temps ne peuvent dépasser une puissance maximale de 12 kVA. Dans le cas contraire, l’installation électrique et donc le compteur électrique monophasé disjonctent par mesure de sécurité.

Différence entre un compteur monophasé et un triphasé

Les compteurs monophasés et les triphasés fonctionnent tous deux avec du courant alternatif. Ce courant est porté par une phase. Un compteur monophasé, comme son nom l’indique, va être alimenté par une seule phase, là où le triphasé le sera par trois. De fait, contrairement au monophasé qui compte trois fils, le compteur électrique triphasé en possède cinq : trois fils de phase, un neutre et une broche de terre. Les trois phases permettent de répartir la puissance de façon égale. Si les compteurs monophasés sont couramment utilisés dans les maisons d’habitation, les logements, le triphasé est généralement réservé aux professionnels, car il permet de bénéficier d’une puissance plus importante.

Raccordement d’un compteur monophasé : procédure et tarif

Procédure de mise en service d’un

compteur électrique monophasé
Lorsque vous faites construire votre maison ou si vous décidez de faire installer un compteur électrique monophasé dans votre logement ancien, vous devez suivre la procédure suivante :

À noter, les délais d’intervention d’Enedis peuvent varier de 2 à 6 mois. Il est donc important d’anticiper au maximum votre demande et de monter votre dossier dans l’idéal dès le début des travaux.

Coût de l’installation et de la mise en service

Il est important de distinguer ici le coût de l’installation d’un compteur électrique monophasé et celui de sa mise en service. En effet, le montant facturé pour l’installation d’un compteur par Enedis varie en fonction des travaux nécessaires, de la zone géographique, de la puissance choisie, etc. Il peut par exemple avoisiner les 2 000 € TTC pour le raccordement d’un compteur monophasé d’une puissance de 12 kVA. Il ne s’agit ici que d’un tarif indicatif. Trop de facteurs entrent en jeu pour pouvoir donner un montant garanti.

Le coût de la mise en service d’un compteur monophasé varie selon le délai d’intervention du technicien Enedis.

Type de mise en service

Délai d’intervention

Tarif TTC

Standard

5 jours ouvrés

16,76 €

Express

24 h à 48 h

55,07 €

En urgence

dans les 24 heures

149,19 €

Première mise en service à la suite d’un raccordement de compteur

10 jours ouvrés

50,56 €

Compteur électrique monophasé : tout savoir sur l’abonnement

compteur-electrique-monophase-abonnement-prix

Le montant de votre abonnement ne dépend pas du type de compteur électrique, monophasé ou triphasé, dont est équipée votre maison, mais de la puissance souscrite. Vous êtes libre de choisir le fournisseur d’électricité que vous souhaitez. Il en existe un nombre important en France. Aussi, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne afin de trouver le fournisseur d’énergie et donc le contrat d’électricité qui répondra parfaitement à vos attentes et à vos besoins. Vous pouvez également faire appel à un conseiller en énergie pour qu’il vous guide et vous aide à trouver la solution la plus avantageuse.

FAQ : ce que vous devez savoir sur le compteur monophasé 

Pour savoir si un compteur est monophasé ou triphasé, vous pouvez regarder le nombre de fils qui y sont branchés. Si vous en trouvez deux en plus de la terre, il s’agit d’un compteur monophasé. Si vous en trouvez quatre en plus du fil qui le relie à la terre, alors il s’agit d’un compteur triphasé. En cas de doute, vous pouvez vous adresser à un électricien qui saura vous indiquer en quelques secondes de quel type de compteur vous êtes équipé.

Il est effectivement possible de modifier son installation électrique pour passer d’un compteur électrique triphasé à un monophasé et vice versa. Attention, cette opération peut s’avérer onéreuse. Il peut toutefois être intéressant de passer d’un compteur triphasé à un monophasé. En effet, un triphasé est plus adapté à une utilisation professionnelle qu’à une installation domestique. À moins d’avoir des appareils électriques en grand nombre et très gourmands en électricité, comme un four professionnel, avoir un compteur triphasé dans une maison peut entraîner des disjonctions très fréquentes et coûter très cher en abonnement.

La puissance maximale d’un compteur électrique correspond à la puissance établie au moment du raccordement de l’installation au réseau général de distribution d’électricité par un technicien Enedis. Un compteur électrique monophasé peut recevoir une puissance maximale de 12 kVA, là où un triphasé permet de bénéficier de trois fois plus de puissance, à savoir de 36 kVA.

Les articles qui pourraient vous intéresser